Derniers sujets
» Problème de four et cuisson de cuivre Prométhéus
par Jérémie Sam 20 Oct 2018 - 20:56

» Présentation de Chris09
par Farida Mer 17 Oct 2018 - 10:56

» quel séparateur en spray pour moules en silicone
par bijouxdejane Mar 16 Oct 2018 - 21:52

» Recherche cours particuliers
par Jérémie Dim 7 Oct 2018 - 19:34

» Nouveau four
par Jérémie Dim 7 Oct 2018 - 19:20

» Test très grosse pièce (sculpture) bronze doré classique
par Jérémie Ven 5 Oct 2018 - 12:44

» Soudure bronze blanc et argent
par TreeOfLife Mer 26 Sep 2018 - 10:39

» Création nouvelle ligne de couteaux
par Patrick86 Jeu 20 Sep 2018 - 15:16

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Email sur pâte de métal

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Email sur pâte de métal

Message par ArmelleB le Dim 4 Oct 2015 - 11:39

J'ouvre un nouveau post sur l'émail (à mettre à l'actif de Sylvie, Farida Smile ), ce sera plus facile à retrouver. Je reproduis ici son intervention au sujet de l'émail :

Pour les principes de la technique d' émaillage, ce n'est pas très compliqué, il faut commencer par décaper la plaque de cuivre dans l'acide (tu peux aussi poncer ou utiliser du jus de citron) ensuite tu mets au pinceau une  couche de colle sur laquelle tu poses tes poudres et éventuellement tes fils, milleflori, perles etc tu laisse sécher et tu enfournes sur une grille dans un four chaud, je cuis à vue quand l' émail est fondu et rougeoyant je défourne. 
J'ai un petit four non régulé mais avec une plaque de mica transparente sur la porte frontale, donc je suis incapable de donner des indications de température, mais ça doit se trouver sur le net.

Pour les techniques classiques de cloisonné ou de feuille d'argent tu commences par mettre une couche de fondant sur laquelle tu dépose ton fil modelé et ou ta feuille d'argent, une première cuisson et ensuite tu dispose tes poudres. tu peux faire plusieurs cuissons successives, cela ne dure que quelques minutes.
Tant qu'à faire j'aimerai essayer d'intégrer directement le fil plat dans la pâte de cuivre pour faire un compromis entre technique du champlevé et du cloisonné.
http://www.emaux-soyer.com/fr/techniques-de-l-email.html
Là ou ça se complique c'est que toutes les poudres n'ont pas le même point de fusion, et donc si surcuisson les couleurs s'altèrent (brunissent), un liseret noir cramé peut même apparaitre en périphérie (également si la couche d'émail est trop fine en périphérie), et obtenir des motifs nets est difficile sans cloisonner.
Je vais devoir tester mes restes de poudre, car depuis le temps je ne me souviens plus du tout. 
Et autre question : quelqu'un a-t-il déjà tenté d'émailler des bronzes premium, leur température de fusion étant plus élevée que le cuivre théoriquement (sauf le doré) cela devrait pouvoir se faire, mais y a-t-il des problèmes d'adhérence ou d'oxydation en dessous de l' émail?
L’intérêt serait de faire une pièce monobloc sans devoir coller (je n'aime pas trop les colles) en couleur argentée, à moins de mettre de l'accent silver sur du cuivre, il faudrait savoir comment se comporte l'émail avec une cuisson chalumeau et la tenue dans le temps de ce plaquage.
Pour le bronze doré il faudrait que je regarde si certains émaux ont un point de fusion de moins de 850°.


Alors, attention, les questions arrivent ! 
Le fondant, ça s'appelle "fondant" sur les sites de vente d'émaux ? Je n'ai pas l'impression d'en avoir déjà vu.
Quelle colle utilise-t-on pour coller les petits éléments avant l'émail ? Est-ce que c'est la même colle que pour le verre ? 
J'ai vu qu'après cuisson on ponce, d'une part pour éliminer l'oxydation du métal, et d'autre part pour polir l'émail (si j'ai bien compris) : qu'utilise-t-on comme matériel pour effectuer ces opérations de polissage ? 
Voilà une première rafale de questions  Razz Razz Razz
avatar
ArmelleB

Messages : 2986
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par frannyz le Dim 4 Oct 2015 - 12:48

en français les fabriquants l'appellent fondant, les anglais l'appelent flux. Chez hiller il utilise les termes anglais mais quand j'habitait à berlin ils appellaient ça fondant
de quelle colle parles tu. Il y a une colle, la colle tremil, je crois à base de gomme ou d'alginate, pour encoller le métal avant saupoudrage ou bien pour humidifier l'émail qu'on pose à la spatule. les éléments ne sont pas collés. On encolle on saupoudre un peu de fondant et on pose les cloisons dans l'émail "cru" . Unepetite cuisson et les cloisons sont en place. la pose des cloisons est un moment crucial.
normalement un émail ne se poncepas sauf si on veut dessiner au crayon et recuire. Les anciens ponçaient le cloisonné pour égaliser la surface, metal compris et pour avoir un fini brillant la plupart recuisaient et passaient ensuite lapièce rapidement à labrose métallique douce puis à l'acide pour retirer la calamine des cloisons. Le ponçage se fait sous l'eau à la pierre carborandum
personnellement je n'aimais pas faire du cloisonné (je suis trop patochon) , j'en ai fait pour réparer des bijoux, mais ce n'était pas mon truc. Je gravais le cuivre à l'acide et je peaufinais les champlevés au burin . Mais je dois dire que là j'ai plutôt perdu la main(ça sepassait avant 1979).
avatar
frannyz

Messages : 774
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par frannyz le Dim 4 Oct 2015 - 15:01

j'ai trouvé ce lien
http://elisapassions.free.fr/Chine.broderie.htm
on y voit (pas en entrée de page mais un peu plus bas) une chinoise posant les cloisons. On a presque l'impression qu'il y a eu une cuisson d'un émail et qu'on pose les cloisons avec de la colle. j'ai un peu potassé, sur les grandes pieces, ils ne recuisaient pas après ponçage mais ponçaient de plus en plus fin et pour certains encaustiquaient la pièce.
avatar
frannyz

Messages : 774
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par sylvie34 le Dim 4 Oct 2015 - 15:33

Oui le fondant est une sorte d'émail transparent que tu mets pour faire adhérer le fil de cloisonné ou sous ta feuille d'argent, indispensable également pour le rendu de certains émaux transparents, on peut finir également avec une couche de fondant pour améliorer la brillance ou donner de la profondeur au motif. Et comme le dit Frannyz la "colle" n'est pas une véritable colle, c'est un liquide incolore qui te sert à encoller ton cuivre ou ta couche de fondant ou d'émail pour y faire adhérer la nouvelle couche de poudre ou le fil ou les feuilles d'or ou d'argent. Le cloisonné peut être posé à cru ou dans 1 second temps sur le fondant cuit et on le fait adhérer avec cette colle (après recherche il semble s'agir de gomme arabique qui disparait totalement lors de la cuisson) la deuxième technique est plus facile pour positionner précisément les motifs. A cru dès qu'il faut un tout petit peu repositionner le fil, c'est cata avec la poudre du fondant.
Effectivement l'émail ne se ponce pas mais il est parfois souhaitable d'adoucir les bords ou de rectifier la surface d'un cloisonné si le remplissage n'a pas été tout à fait homogène.
L' utilisation d'un fil d'argent permet d'éviter la calamine, évidemment ce n'est pas le même prix. Je ne maitrise pas bien le burin et l'utilisation d'acide m'a laissé à l' époque de mauvais souvenirs avec une moquette fichue, c'était aussi dans les années  70-80 ....
mais maintenant avec les pâtes de métal la donne a considérablement changé.
La température de fusion des émaux tendres de Mr Hiller est de 700-730° donc cela devrait passer sur du bronze blanc UF, ses tarifs sont effectivement extrêmement compétitifs (j'ai retrouvé des restes de poudre de l'époque qui valaient environ 5 francs pour une vingtaine de gramme il y a 35 ans).
Mes restes de feuille d'argent sont tout oxydés quelqu'un a-t-il déjà tenté d'en désoxyder avec succès ou alors c'est fichu?
J'ai lu qu'il était conseillé de rincer les émaux soyer avant utilisation pour éliminer les reste de kaolin, je n'en avais jamais eu besoin précédemment, les émaux de Mr Hiller sont-ils prêts à l'emploi ou faut-il les laver aussi?
Je pense par contre que la préparation avant émaillage des bijoux en pâte de métal doit être primordiale pour éviter l'apparition d'oxydation sous l'émaillage en raison des pores dénaturant la couleur des émaux transparents que j'affectionne particulièrement et la tenue des émaux.
J'aimerai bien qu'il y ait un consensus, je pensais à un brossage à la brosse métallique à la sortie du four pour éliminer le maximum d'oxydation, puis un bain de bicarbonate pour neutraliser les éventuels résidus acides dans les pores et polir et brunir pour fermer les pores, ensuite un nettoyage au savon puis à l'alcool devrait suffire puisque normalement il n'y a plus d'oxydation, ça me contrarie de le replonger dans l'acide.

sylvie34

Messages : 44
Date d'inscription : 28/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par ArmelleB le Dim 4 Oct 2015 - 16:48

Je ne connais pas la composition de la colle utilisée pour le verre mais je suppose que c'est la même, ce serait logique.

En ce qui concerne le polissage à la fin de l'émaillage, je l'ai vu faire sur plusieurs vidéos, dont celle-ci que m'avait recommandée Pam East et qui est en effet excellente. Mon seul problème c'est que, si jarrive à lire à peu près l'anglais, je ne le comprends pas à l'oral, donc je me suis contentée des images !

https://m.youtube.com/watch?v=aBaYd89XsCg
avatar
ArmelleB

Messages : 2986
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par frannyz le Dim 4 Oct 2015 - 18:24

la video dure une heure.Je la télécharge et je la regarderai par petits bouts
avatar
frannyz

Messages : 774
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par sylvie34 le Dim 4 Oct 2015 - 19:33

oui très intéressantes ces video,mais je suis comme Armelle, l'américain parlé je ne comprends pas tout alors je regarde aussi les images.
Sur ce blog, l'auteure explique de façon rapide la technique du cloisonné :
http://elisabethbeaulieu.com/
Il y a aussi le problème du contre-émaillage, qui complique un peu tout, mais limite les fissures, voire l' éclatement des émaux lors du refroidissement, liè au choc thermique sans doute. 7
Quand je disais que je n'aimais pas la colle dans le post du début de sujet c'est que souvent tu émailles ta plaque de cuivre que tu colles ensuite dans une forme pour les bagues bracelets...comme si tu collais un cabochon
ce n'est pas terrible je trouve, je préférerai faire du monobloc

Ce produit a l'air d’être vraiment intéressant pour le cloisonné:
http://www.riogrande.com/Product/Thompson-Enamel-Blu_dash_Stic-Cloison-Adhesive,-1_dash_oz/119764
je fais un essai de champlevé en cuivre UF, superposition de 2 épaisseurs d'1 mm, la supérieure découpée à l'aiguille ce qui permet d'avoir une épaisseur assez fine de cloison, sans être comparable à 1 fil, tout en ayant des arêtes bien nettes.
Je voulais texturer le fond pour voir le rendu avec des émaux transparents et j'ai oublié......
Je vais tester mon vieux four et mes vieilles poudres.

sylvie34

Messages : 44
Date d'inscription : 28/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par frannyz le Dim 4 Oct 2015 - 22:21

texturer le fond ou y graver des dessins et émailler  en transparent  ça s'appelle de la bassetaille
Quant au contre-émail il est la pour égaliser la tension sur le cuivre et éviter qu'il ne se torde. Lorsque le verre refroidit, il ne se rétracte pas de la même façon que le cuivre. En émaillant l'autre coté on y créé une tension égale à celle de l'endroit (pour les peintres item quant on maroufle un bois, il faut maroufler aussi sur l'envers pour éviter que ça se déforme). C'est parce que le cuivre est fin et donc souple. Cependant si la pièce est très épaisse le cuivre résistera mieux à la tension et on peut dans certains cas zapper le contre-émail. Je suppose que quand on émaille une pièce en pate de cuivre, si elle est assez épaisse on peut s'en passer. Je pense que le fait qu'on grave une pièce et que ce soit plus mince à certains endroits ne change pas grand chose car les "murs" du champlevé font partie de la masse et "arment" la pièce
avatar
frannyz

Messages : 774
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par ArmelleB le Lun 5 Oct 2015 - 0:38

Frannyz, si tu peux arriver à savoir ce que, dans la vidéo il utilise à la fin pour polir l'ensemble de sa pièce, tu pourras me dire ? Merci Smile
avatar
ArmelleB

Messages : 2986
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par sylvie34 le Lun 5 Oct 2015 - 14:33

Je crois que ça doit-être une pâte d'oxyde de cerium, c'est ce qu'ils commercialisent dans leur kit de polissage pour émaux.

sylvie34

Messages : 44
Date d'inscription : 28/07/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Email sur pâte de métal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum