Derniers sujets
» Le forum fête ses 4 ans !
par melusine Hier à 19:12

» Cuisson Prometheus Copper Clay avec four M40
par frannyz Hier à 15:51

» bonjour, je vais me lancer ...
par ArmelleB Hier à 1:44

» Êtes vous autodidacte?
par frannyz Ven 17 Nov 2017 - 23:17

» Présentoir personnalisé pour bagues
par Jérémie Ven 17 Nov 2017 - 20:53

» Nouvelle arrivante :)
par Selenya Ven 17 Nov 2017 - 18:21

» Collection destroy
par LiliLiliane Ven 17 Nov 2017 - 15:04

» Tonneau à polir
par frannyz Jeu 16 Nov 2017 - 15:33

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par Jérémie le Lun 15 Déc 2014 - 23:02

En réalité, le gonflement est causé par deux phénomènes :
1) l'augmentation de pression liée à l'augmentation de température de l'air à l'intérieur de la capsule fermée
2) l'augmentation de pression liée à la transformation de l'humidité résiduelle en vapeur d'eau. L'eau passe de l'état solide à l'état gazeux : il y a fabrication de gaz.
L'action de la vapeur d'eau peut être extrêmement puissante, même s'il reste très peu d'humidité à coeur. En effet, en chauffant 1g d'eau, on obtient 1 litre de gaz (vapeur d'eau). Cette transformation est brutale. La porosité de la pâte de métal est insuffisante pour laisser passer autant de gaz en si peu de temps.
Faire sécher son objet creux au four pendant 30 minutes à 90°C n'est sans doute pas suffisant, car pendant le déliantage, la combustion du liant ne prend que quelques secondes, ce qui cause une élévation de température ultra brutale (et donc l'expansion rapide de l'air piégé). Il n'y a aucun moyen de réaliser un déliantage lent. Il ne sert à rien de réduire la rampe de montée car le déliantage ne débute qu'à la température d'auto-ignition du liant.
Il est donc nettement plus prudent de faire un petit trou à un endroit discret.

avatar
Jérémie

Messages : 1847
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par ArmelleB le Lun 15 Déc 2014 - 23:24

Merci pour ces precisions, Jérémie. Je vais essayer avec un petit trou derrière ma pièce pour voir.
En ce qui concerne l'humidité, je suis toutefois absolument certaine d'au moins une de mes pièces, que j'avais faite une semaine auparavant et que j'ai remise à sécher au four juste avant le déliantage.
avatar
ArmelleB

Messages : 2729
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par ArmelleB le Mer 17 Déc 2014 - 19:31

Bon, j'ai refait mes demi-sphères en cuivre, en ménageant un petit trou d'un mm au dos, comme me l'avait conseillé Jérémie. L'une des deux a quand même explosé : elle présente, comme la première fois, des boursouflures  sur le dessus, ce qui confirme bien l'hypothèse de la formation de gaz à l'intérieur et, sous la poussée, les deux disques se sont décollés, comme précédemment aussi.
Le second, légèrement plus petit, a moins souffert, j'ai même cru au départ qu'il était indemne mais, après cuisson, j'ai constaté qu'il est un peu abîmé à un endroit (présence d'une légère boursouflure).

Alors bon, je recommence ! Mais, cette fois, je vais laisser carrément une grande ouverture sur l'arrière. En tout cas il est bon de savoir que les formes creuses, avec le cuivre, c'est à prendre avec des pincettes !
avatar
ArmelleB

Messages : 2729
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par zazon le Mer 17 Déc 2014 - 20:23

tu l'as fait avec d charbon de quelle provenance ?

zazon

Messages : 194
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par ArmelleB le Mer 17 Déc 2014 - 20:32

Ce n'est pas au moment de la cuisson, mais du déliantage que j'ai eu ce problème. Il n'y avait pas de charbon.
avatar
ArmelleB

Messages : 2729
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par zazon le Mer 17 Déc 2014 - 20:36

oups desolée je me melange encore un peu les pedales... scratch

zazon

Messages : 194
Date d'inscription : 28/11/2014
Localisation : charente

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par Jérémie le Mer 17 Déc 2014 - 20:41

Oui, une boursouflure (avant ou après cuisson) est forcément liée à la présence de gaz piégé. Dur dur les formes creuses en cuivre. Cela devrait être un peu moins dur avec du bronze.

En fait, le cuivre UF se déliante bien, et je dirais même "trop bien". En effet, le cuivre étant un excellent conducteur de chaleur, la combustion du liant se fait beaucoup plus rapidement et intensément. On s'en rend compte en observant le déliantage à la flamme.

La pâte d'argent (conduction thermique encore plus forte que le cuivre !) se déliante à une vitesse très impressionnante...c'est presque un flash d'incandescence ! A l'inverse, avec le bronze doré ou le bronze blanc, la combustion part de la périphérie et s'étend lentement vers le centre. Donc fatalement, avec le cuivre, il y a une production de gaz très rapide qui peut nécessiter un gros "pot d'échappement"...et visiblement, un trou d'aiguille a été insuffisant ici. Excuse moi, Armelle ! Je me sens un peu responsable de la deuxième explosion...je pensais véritablement qu'un minuscule trou aurait suffi. Embarassed
avatar
Jérémie

Messages : 1847
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par ArmelleB le Mer 17 Déc 2014 - 23:41

Avec le bronze, il n'y a aucun souci pour les formes creuses, en effet. Même pas besoin de faire un trou pour laisser échapper quoi que ce soit, ça fonctionne très bien. Je m'attendais à ce qu'il en soit de même pour le cuivre !

Tu n'as aucune responsabilité dans ma deuxième explosion, Jérémie Very Happy J'avais fait de moi-même un trou plus grand que celui que tu proposais parce que, en réfléchissant, j'en étais arrivée à la conclusion que l'aspect de ma pièce montrait quand même une très forte tension à l'intérieur (au point de la casser, alors que la Météor est très dure, ou de la dessouder) et que j'en avais déduis qu'il fallait donc prévoir une ouverture suffisante pour évacuer le gaz. Mais, tu vois, même avec un trou d'1 mm, j'ai encore eu le même problème.
J'ai donc cette fois carrément ouvert ma pièce à l'arrière mais, comme je suis obstinée, je vais malgré tout refaire une demi-sphère avec juste un petit trou, disons de 2 mm cette fois, et séchée au maximum, pour voir. Et j'aimerais aussi arriver à savoir si, une fois la pièce cuite, on peut reboucher le trou sans dommage. Donc nouvelles expériences en vue !

Celle-ci a été en tout cas intéressante parce que je me serais lancée sans hésiter dans une forme creuse de grande envergure en cuivre, sans cette mésaventure !
avatar
ArmelleB

Messages : 2729
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par ArmelleB le Ven 19 Déc 2014 - 23:54


La suite de mes aventures ! J'ai donc refait deux demi-sphères, avec, au dos, des ouvertures larges de, respectivement, 1 cm et 1.5 cm.



Je n'ai pas scruté mes pièces après le déliantage : comme elles me paraissaient intactes, je les ai mises au four sans les regarder sous toutes les coutures (persuadée que ça avait marché !). Mais, après cuisson ...





Il y a eu très nettement une poussée : sur la pièce déliantée, ça ne sautait pas aux yeux et ce n'est devenu visible que sur la pièce cuite, comme lors d'un de mes derniers essais. Cette poussée a provoqué le sillon sur les pièces et a même entraîné une légère rupture de la soudure sur une des deux (et pourtant c'est celle dont l'ouverture était la plus large):



Bref, voilà ! Moralité, je crois qu'il vaut mieux oublier les formes creuses en cuivre ! Je vais essayer de réparer mais, sinon, j'abandonne le cuivre pour mon disque. Je pensais que cette partie de mon collier ne serait qu'une formalité, mais finalement c'est celle qui m'aura donné le plus de fil à retordre ! !
avatar
ArmelleB

Messages : 2729
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par Jérémie le Sam 20 Déc 2014 - 18:35

Eh bien là, je crois qu'on était à côté en allant chercher un éclatement causé par la pression d'un gaz.
Ce qui reste certain et à retenir, c'est que (comme dit plus haut) les tensions sont dangereuses pour le cuivre, car le frittage a lieu uniquement pas diffusion, et non par fusion (cuivre toujours en phase solide de A à Z...)
Pour les grandes pièces, la grande majorité des défauts prennent naissance au refroidissement qui suit la phase de déliantage. A ce moment, le métal est sec et cassant et supporte mal les chocs thermiques. Le refroidissement qui suit le déliantage est très difficile à supporter pour l'objet. Pour pouvoir réaliser cette forme en cuivre, il faudrait utiliser un cuivre Premium. Avec les Premiums, il n'y a pratiquement aucun risque de fissuration.
En bi cuisson : on fait "subir" deux montées et deux descentes en température.
En mono : une montée et une descente, c'est tout ! Et puis la descente se produit quand l'objet est fritté, donc pas de soucis.
avatar
Jérémie

Messages : 1847
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Déliantage : mais qu'est-ce qui s'est passé ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum