Derniers sujets
» Ooops, confusion de pâtes!
par Celine Gaspard Hier à 21:54

» CUISSON ET SERTISSAGE ??
par Jérémie Dim 4 Nov 2018 - 21:40

» Masterclass avec Clément Marquaire!
par chris09 Ven 2 Nov 2018 - 11:53

» Présentation de Chris09
par chris09 Jeu 1 Nov 2018 - 19:12

» Essai de bronze blanc Météor
par chris09 Lun 29 Oct 2018 - 8:57

» Grand four
par Jérémie Ven 26 Oct 2018 - 20:31

» Premier essai de cuivre prométhéus au charbon
par Jérémie Jeu 25 Oct 2018 - 21:51

» surcuisson
par frannyz Jeu 25 Oct 2018 - 17:50

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Conteneurs en céramique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Conteneurs en céramique

Message par Jérémie le Ven 16 Fév 2018 - 18:59

J'ai toujours mal au coeur en voyant mes conteneurs s'écailler massivement à l'issue des cuissons d'acier. Quand on approche les 950°C, c'est de la torture pour l'inox. J'ai donc remplacé mon conteneur inox par un conteneur en céramique. C'est une poterie tournée sur mon tour de potier, donc c'est plus résistant qu'une poterie industrielle. Les poteries de terre-cuite rouge du commerce (pots de fleur) ont tendance à éclater ou se fendre. La poterie était déjà cuite, donc je n'ai pas pris de mesure particulière et une courbe de montée en température sauvage peut être employée, surtout qu'il y a un dégraissant sableux dans l'argile utilisée.

J'ai déposé du charbon coco et des médaillons ovales avec le logo Météor (en acier), puis j'ai comblé de charbon coco à ras-bord. Comme le tout pesait plus de 300g, j'ai poussé la cuisson à 1h15. J'aurais dû rajouter encore 10 minutes pour une cuisson optimale, mais peu importe, les objets étaient incassables à la main. Je voulais juste tester la cuisson en poterie, et là, c'est très satisfaisant. La poterie n'est pas endommagée et elle pourrait bien survivre à davantage de cuissons qu'un conteneur en inox.

L'inconvénient de la céramique, c'est qu'il faut éviter absolument le défournement à chaud (nettement plus violent qu'une montée en température dans un four, même à fond). Pour le défournement, il faut attendre le refroidissement, ce qui fait que le charbon couve un peu avant de s'éteindre. Le refroidissement est donc lent et la consommation de charbon peut être importante. En fin de cuisson, une heure après la coupure du four, le charbon était encore incandescent. J'ai donc déposé un couvercle sur le pot pour étouffer la combustion puis j'ai refermé le couvercle du four. La prochaine fois, je déposerai une galette de Fire Clay à la surface du charbon dès le début de la cuisson. Bien entendu, au défournement, les objets étaient noirs en surface... mais un coup d'abrasif et la couleur gris souris de l'acier est apparue.

Voici le conteneur céramique utilisé :

Une fois le charbon vidé, on remarque juste une décoloration gris clair à l'intérieur. L'extérieur reste blanc, légèrement rosé. Ce n'est pas un problème, c'est juste le fait d'une réduction des oxydes de fer.

Si le conteneur est plus durable qu'un conteneur en inox, il pourrait devenir une très bonne alternative. Pour l'instant, je peux pas me prononcer, il faut voir sur la durée. L'inconvénient de la céramique, c'est qu'une fois la céramique fendue ou cassée, c'est fini. Le passage du OK au HS se fait brutalement, alors qu'avec l'inox, la dégradation est très progressive. A voir... mais pour le moment, c'est tout bon ! cheers
avatar
Jérémie

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Patrick86 le Dim 18 Fév 2018 - 8:40

Reste à définir tous les temps de cuisson et refroidissement des différents métaux avec ce conteneur

Tout un process à redéfinir et à essayer plusieurs fois avant de valider une méthodologie fiable

Mais l'idée est sans doute à creuser

Petit bémol, le conteneur étant plus épais, la dimension maxi des pièces en sera réduite d'autant

Patrick86

Messages : 318
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par ArmelleB le Dim 18 Fév 2018 - 10:09

Il existe aussi des creusets en silice que certains utilisent pour cuire la pâte de métal.
avatar
ArmelleB

Messages : 2991
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Jérémie le Dim 18 Fév 2018 - 11:16

Oui, j'ai testé aussi le creuset en silice. L'inconvénient est le prix, mais aussi la forme imposée par le fabricant, souvent mal adaptée à la forme/taille du four. Idem pour les conteneurs inox, jamais parfaitement bien adaptés.

En fait, oui, le conteneur a des parois plus épaisses, mais paradoxalement, le conteneur peut contenir davantage de pièces que les conteneurs inox, car sa forme est bien adaptée (on peut faire une forme sur mesure !). Le plus simple est de voir le volume (ou poids de charbon) que l'on peut mettre dans le conteneur.

Pour info, le conteneur inox actuel (à bec verseur) permet de mettre 70g de charbon coco.
Il est possible d'atteindre 100g de charbon coco avec un conteneur sur mesure pour un M40. Pour les fours programmable, pareil, le volume peut être optimisé. Pour les fours à chambre parallélépipédique, on peut imaginer des conteneurs parallélépipédiques également...
avatar
Jérémie

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par frannyz le Mer 21 Fév 2018 - 23:41

il faudrait trouver un potier de grès qui en fasse en grès chamotté si il est très chamotté, pas de choc thermique . Quand on travaille le Raku on sort les pièces de four à chaud et la terre étant très chamottée, ça ne pète pas .

pas besoin de grès émaillé, alors au lieu de dégourdir on le cuit tout de suite à sa temp. maximum
avatar
frannyz

Messages : 778
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Jérémie le Sam 24 Fév 2018 - 11:38

Pour tous les conteneurs en céramique, même chamottés, je ne me risquerais pas à des défournements à chauds. En fait, lorsqu'un céramique est chamottée ou dégraissée au sable, les fractures du choc thermique forment un réseau anarchique de micro fissures, et la poterie reste entière. Mais après 2 ou 3 défournements violents, la poterie risque bien de casser.
Il se produit la même chose pour le staff : la filasse entraîne une répartition du choc dans tout l'objet en plâtre, et l'objet reste entier. Mais si on regarde attentivement, on voit les fractures !
avatar
Jérémie

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Jérémie le Dim 11 Mar 2018 - 14:31

Petit retour d'expérience avec les cuissons en conteneur céramique : le pot est toujours en un seul morceau, mais fendu de haut en bas. Depuis deux ou trois cuissons, par précaution, j'ai ligaturé le col avec du fil kanthal 3/10e de mm (0,3mm). Idéalement, je devrais ligaturer le pied, mais je n'ai pas réalisé de creux assez marqué à ce niveau au tournage. Le fil pourrait glisser. Une solution serait de percer de chaque côté de la fissure puis nouer avec du fil (comme une agrafe).

Je vais sans doute me remettre au tournage pour réaliser des poteries spécialement pour cet usage peut-être avec de la chamotte plus grossière et avec une forme différente.

C'est un vrai plaisir de cuire à 1100°C sans détruire les conteneurs. De plus, le plan de travail reste propre, et le charbon aussi, ce qui est loin d'être négligeable. En effet, habituellement, les écailles de conteneurs qui retombent dans le charbon doivent être éliminées avec un aimant. Si on ne le fait pas, le charbon se charge de plus en plus de ces petites écailles noires et se retrouvent collées sur les objets cuits. Une température de cuisson élevée augmente le risque de collage des écailles sur les objets. A très haute température, de petites scories sphériques, très noires peuvent être soudées à l'objet, et il est très dur de les retirer. Ces scories sont un mélange de cendres et d'oxydes.

Assez logiquement, le problème n'apparaît plus dans les cuissons avec conteneur céramique, même si le charbon est recyclé plusieurs fois. Cette expérience se révèle très positive au final. Cela va modifier profondément mon approche des cuissons de pâte de métal pour 2018, surtout pour les pâtes Premium.

J'utilise également avec succès un couvercle en céramique (galette de Fire Clay) avec cette cuisson en poterie, mais uniquement pour le cuivre Premium. Pour toutes les autres pâtes, je ne recommande pas l'utilisation d'un couvercle : j'ai observé une baisse de qualité de surface et un retrait moindre sur l'acier Premium. Je n'ai pas encore testé les autres pâtes, mais je commence à bien comprendre les mécanismes de frittage et il est pratiquement certain que le résultat sera moins bon pour les pâtes dont le frittage est biphasé (phase liquide dans une phase solide).

La pâte de cuivre Premium est véritablement une recette à part, très différente des autres car elle reste en phase solide pendant toute la cuisson. Bien entendu, si on dépasse le point de fusion du cuivre, la fusion démarre très vite. Au delà de 1100°C, le cuivre Premium fusionne comme les autres pâtes et présente de nombreuses petites bulles. Comme la cuisson reste en phase solide à 100% de 0 à 1080°C, les objets présentent après cuisson un aspect de surface vraiment très fin et détaillé. Pour estamper des motifs en bas-relief, c'est la pâte idéale : le moindre détail dans le moule se retrouvera sur l'objet en fin de cuisson, sans le moindre aspect de grain que l'on retrouve chez toutes les autres pâtes (y compris dans la gamme UF).
avatar
Jérémie

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Patrick86 le Lun 12 Mar 2018 - 8:04

Jérémie a écrit:

De plus, le plan de travail reste propre, et le charbon aussi, ce qui est loin d'être négligeable. En effet, habituellement, les écailles de conteneurs qui retombent dans le charbon doivent être éliminées avec un aimant. Si on ne le fait pas, le charbon se charge de plus en plus de ces petites écailles noires et se retrouvent collées sur les objets cuits. Une température de cuisson élevée augmente le risque de collage des écailles sur les objets. A très haute température, de petites scories sphériques, très noires peuvent être soudées à l'objet, et il est très dur de les retirer. Ces scories sont un mélange de cendres et d'oxydes.


Ha !!! ce qui est bien ici, c'est qu'on en apprend tous les jours, allez hop ! il faut que je trouve un aimant, moi scratch

Patrick86

Messages : 318
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Jérémie le Lun 12 Mar 2018 - 9:16

Quand je nettoie mon charbon, je place un aimant puissant dans le fond d'un gobelet en plastique. Ainsi, les écailles ne se collent pas directement à l'aimant, et il suffit de soulever l'aimant pour que les écaillent tombent dans un récipient préparé à côté. On peut aussi placer l'aimant dans un sac plastique ou un petit zip, mais il sera plus difficile de retirer rapidement l'aimant du sac. En effet, il faut renouveler plusieurs fois l'opération. Vous serez étonnés de voir la quantité de "poussière magnétique" qui se trouve dans votre charbon, surtout pour des cuisson à haute température. La technique fonctionne aussi très bien pour nettoyer le plan de travail. Un conteneur défourné à chaud envoie de minuscules écailles à 1 m à la ronde, parfois même quand il est froid !
avatar
Jérémie

Messages : 2281
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Patrick86 le Lun 12 Mar 2018 - 10:41

Jérémie a écrit:Quand je nettoie mon charbon, je place un aimant puissant dans le fond d'un gobelet en plastique. Ainsi, les écailles ne se collent pas directement à l'aimant, et il suffit de soulever l'aimant pour que les écaillent tombent dans un récipient préparé à côté. !

Ca c'est une idée futée cheers


Patrick86

Messages : 318
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conteneurs en céramique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum