Derniers sujets
» Pas assez de charbon...
par Jérémie Jeu 16 Mai 2019 - 19:24

» nouveau membre
par frannyz Mer 15 Mai 2019 - 14:39

» Kit complet pâte de métal
par Moonzai Dim 12 Mai 2019 - 8:24

» Four M40 Cloud à vendre
par frannyz Sam 11 Mai 2019 - 23:47

» Pendentifs en bronze doré UF avec cabochons de bois
par Jérémie Ven 10 Mai 2019 - 18:27

» pas encore mis la main à la pâte
par Celine Gaspard Mar 7 Mai 2019 - 18:36

» Four Promotheus pro 7 ou PETIT FOUR FUSING VERRE JUNIOR HOBBY GLASS BLUELINE ou paragon sc2
par Nathalie B. Dim 5 Mai 2019 - 23:18

» matériel à vendre
par nanajo Ven 3 Mai 2019 - 16:13

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


déliantage pâte de verre

Aller en bas

déliantage pâte de verre Empty déliantage pâte de verre

Message par Jérémie le Mer 29 Mar 2017 - 18:25

Je me suis penché aujourd'hui sur une piste peu explorée : le déliantage de la pâte de verre.

Dans un four domestique, la pâte de verre est impossible à délianter, car on obtient jamais l'incandescence. La raison probable est que le verre conduit mal la chaleur comparativement au métal, mais le support y est aussi pour quelque chose : une galette de Fire Clay (qui absorbe la chaleur). La combustion ne se propage pas comme une vague et on ne voit aucune flamme. On peut atteindre assez péniblement les 300°C en s'approchant des résistance mais pas plus.

Après plus d'une demi heure de déliantage, les objets ressortent brun-beiges. Si on touche les objets, ils peuvent tomber rapidement en poussière. On peut juste les faire glisser, mais cela laisse toujours une fine poudre brune derrière l'objet à cause du frottement. Sous les objets, la galette de Fire Clay est également brune, et même brun foncé. Les fumées et goudrons ont en effet tendance à se condenser sur les surfaces les plus froides.

Voici le résultat à l'issue du déliantage d'une pâte blanc neige au four domestique :
déliantage pâte de verre Dylian12
(sur la photo, j'ai déplacé deux ou trois objets pour qu'on voit ce qu'il y a en dessous).

Pour un déliantage plus poussé, j'ai utilisé mon RMP8.
Avec une température programmée de 300°C, le four monte à 340°C (le régulateur coupe le four une fois la température atteinte, mais la température continue de monter à cause de l'inertie thermique).

A chaque fois, la température a été maintenue 30 min.
A 300/340°C, le objets restent un peu bruns, mais moins qu'avec un déliantage au four domestique qui ne dépasse a priori pas 300°C :
déliantage pâte de verre Rmp8_310

Le four encore chaud, j'ai programmé 380°C, et le four est monté jusqu'à 406°C.
Les objets sont ressortis blanc, mais sous les objets, la galette était encore brune.

Enfin, j'ai reprogrammé un cycle à 450°C (avec montée accidentelle à 475°C). Cette fois, la galette était blanche à la fin de ce cycle.

A l'issue de cette série de déliantages, j'ai programmé 800°C à pleine vitesse pour voir si cela occasionnait des tâches. Certains sont ressortis sans tâche, et d'autres avec 1 ou 2 tâches. On voit donc que la température de 475°C est sans doute encore un peu limite.

Je pense que certains objets visiblement "blancs" à l'issue du déliantage à 475°C contiennent encore un petit pourcentage de matière organique qui doit être responsable de ces rares tâches. Il se peut aussi qu'une partie de ce carbone commence à être piégée chimiquement par le verre, car on approche les 500°C, température de recuisson du verre, et où la matière commence à se détendre.

A priori, pour les fours programmables, un palier de 30 min (ou + ?) à 480/500°C peut brûler la quasi totalité du liant, laissant des objets peu ou pas tâchés.

Le problème, c'est qu'à ces relativement basses températures, les fours montent au delà des valeurs programmées. Si vous programmez 30 min à 500°C, le four risque de monter à 510 ou 515°C, et là, le liant risque dangereusement d'être piégé. Un travail d'orfèvre...surtout que dans le four, la température n'est pas homogène : on voit sur la photo ci dessus que les objets au fond à droite et au fond à gauche sont + blancs que les autres.

Je profite de ce post pour vous signaler qu'un objet contenant du liant peut "polluer" un objet sans liant composé d'une simple fritte de verre humidifiée ou encore une fritte de verre avec liant inorganique (= liant 100% minéral,  sans carbone, de type silicate de sodium). Cette pollution se manifeste pas une décoloration jaune sur la face exposée aux fumées dégagées par l'autre objet, et semble-t-il aussi par de très rares points. Les fumées ne se condensent donc pas uniquement sur le support de cuisson, mais aussi à la surface des autres objets environnants...
Jérémie
Jérémie

Messages : 2398
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 42

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum