Derniers sujets
» Cx5 et Cx5S de ADAM BEANE
par Patrick86 Ven 22 Mar 2019 - 21:05

» Une nouvelle pâte d'argent est née, la PMC Flex !
par Jérémie Mer 20 Mar 2019 - 17:09

» Email sur bronze
par Patrick86 Mar 19 Mar 2019 - 15:18

» Deliantage avec prechauffage ?
par BCreatrice Lun 18 Mar 2019 - 19:42

» Notice four Paragon
par Jérémie Dim 17 Mar 2019 - 13:59

» nettoyage des pièces en bronze sans brossage
par bijouxdejane Ven 15 Mar 2019 - 15:16

» Doit-on attendre pour enfourner
par BCreatrice Ven 15 Mar 2019 - 15:13

» Problème a la cuisson bague en pâte d'argent meteor
par frannyz Ven 15 Mar 2019 - 15:03

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mars 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Conservation/hydratation pâte d'argent

Aller en bas

Conservation/hydratation pâte d'argent

Message par Jérémie le Mar 31 Jan 2017 - 15:30

La nouvelle pâte d'argent Météor est une pâte "UF" (=ultrafine). C'est la plus fine de toutes nos pâtes. Cette finesse entraîne des comportements spécifiques à cette pâte pour la mise en forme, son séchage et sa conservation.

La pâte est commercialisée hydratée, et heureusement, car l'hydratation est très difficile et longue. L'eau perle en surface. Donc pas de problème pour l'utilisateur. Par contre, vous serez sans doute amenés à réhydrater les pâtons déshydratés suite à une manipulation prolongée ou un stockage non hermétique. Je vous rassure, c'est possible ! Il faut par contre être plus patient qu'avec les autres pâtes. Si on ajoute une simple goutte d'eau à la pâte et qu'on malaxe, on perd le côté lisse de la pâte. Non seulement la pâte reste ferme, mais en plus, on observe un phénomène de grumelage incroyable. C'est très déstabilisant et il faut surtout éviter d'ajouter à nouveau de l'eau. Il suffit de laisser reposer la pâte 5 minutes et de remalaxer à nouveau. On retrouve une pâte absolument parfaite et "comme neuve".

Concernant la conservation de la pâte, c'est magique. Les pâtes d'argent pur ne s'oxydent jamais. C'est un gros point fort, car les pâtes d'acier, de cuivre ou de bronze s'oxydent une fois hydratées. L'oxydation peut lier les particules à la manière d'un ciment... ça peut devenir aussi dur que la pierre ! On peut citer comme exemple le grès ferrugineux (sable + oxyde de fer). Cela explique aussi pourquoi les objets sont assez solides après déliantage : le liant a brûlé mais les particules de métal conservent leur cohésion grâce à l'oxydation. Pour les pâtes d'acier, de cuivre et de bronze, cette oxydation peut donner une consistance ferme à la pâte, alors que l'eau est présente en quantité normale. Parfois même, la réhydratation est difficile et des grumeaux assez durs se forment même si l'eau est en excès. Avec l'argent, on a pas ce problème et finalement, même si la réhydratation des pâtes d'argent est plus lente, elle donne de meilleurs résultats.

Un autre point fort de l'argent est aussi son côté antibactérien. A priori, le liant contenu dans la pâte d'argent pourrait être protégé de la dégradation bactérienne. Cela reste à confirmer, car si son efficacité est prouvée au sein d'un organisme vivant, elle peut être discutable dans un ensemble isolé d'eau + liant + argent. Dans le doute, il faut conserver les pâtes au froid voire au congélateur pour les très longues conservations.

Concernant la plasticité (aptitude à garder la forme), la pâte d'argent Météor est nerveuse, bien ferme. Elle se travaille un peu différemment des autres pâtes, ce sera sans doute une question d'habitude. J'ai observé qu'en étirant la pâte entre les doigts, on observe de fins fils de pâte, parfois si fins qu'on dirait des fibres ! En roulant la pâte sur des diamètres très petits, je pense qu'on peut produire des colombins à faible section (1 mm) assez résistants pour être manipulés à l'état mou (hydraté). Les objets fins (plats ou en fils) seront également beaucoup plus solides à l'état sec (mais aussi cuit !).

Dernière chose : le séchage. Il ne semble ni plus rapide ni plus lent, mais j'ai observé qu'il occasionnait très peu de déformations. C'est lié à la très faible quantité d'eau de la recette (de toutes nos pâtes, c'est celle qui, de loin, contient le moins d'eau). Je pense aussi que la finesse de la pâte y est aussi pour quelque chose, car les bandelettes-tests de l'ancienne recette (moins fine) contiennent la même quantité d'eau mais se déforment plus que la nouvelle recette. La déformation peut être sournoise, car parfois, l'objet reste bien plat, mais on constate une courbure des lignes droites, surtout aux extrémités.
Jérémie
Jérémie

Messages : 2381
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conservation/hydratation pâte d'argent

Message par Tulipes le Mar 31 Jan 2017 - 20:23

Merci pour toutes ces précisions! Je me réjouis de la tester... dès que j'aurai un moment - je suis sous l'eau actuellement!
Tulipes
Tulipes

Messages : 1271
Date d'inscription : 13/11/2013
Localisation : Neyruz, en Suisse

http://www.tulipesenjanvier.bigcartel.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum