Derniers sujets
» bonjour, je vais me lancer ...
par ArmelleB Aujourd'hui à 1:44

» Êtes vous autodidacte?
par frannyz Hier à 23:17

» Présentoir personnalisé pour bagues
par Jérémie Hier à 20:53

» Nouvelle arrivante :)
par Selenya Hier à 18:21

» Cuisson Prometheus Copper Clay avec four M40
par Selenya Hier à 18:11

» Collection destroy
par LiliLiliane Hier à 15:04

» Tonneau à polir
par frannyz Jeu 16 Nov 2017 - 15:33

» Radial discs
par Tulipes Jeu 16 Nov 2017 - 12:53

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Corrosion par carburation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Corrosion par carburation

Message par Jérémie le Ven 3 Jan 2014 - 18:43

Il y a deux ans, je découvrais les méfaits de la corrosion par carburation. Je ne savais pas trop comment lutter contre ce phénomène. La carburation se manifeste sous la forme de taches noires sur l'objet : (ici sur bronze doré)

Gravure : Cédric Rossi
La même chose sur du bronze blanc :

Cette dernière illustration est intéressante car elle présente les deux formes de carburation : par piqûres noires (pitting) et par pulvérulence (metal dusting). Dans ce dernier cas, le métal part en poudre, comme on le voit sur la partie en bas à droite de cette pièce.

Ce phénomène peut être observé si les objets sont mal déliantés : il reste alors du carbone dans l'objet. En ce début d'année 2014, j'ai découvert que la carburation était considérablement renforcée dans les fours fermés hermétiquement. un four fermé génère beaucoup de monoxyde de carbone. Ce gaz en saturation est la cause du dépôt de carbone pur dans l'objet. Il suffit donc d'aérer le four en ouvrant le regard ou à défaut, la porte.
Hier j'ai également découvert que le monoxyde pouvait avoir un effet extrêmement néfaste après défournement, alors que le conteneur était hors du four et encore incandescent. La carburation se produit entre 400 et 800°C, que ce soit en montée ou en descente de température.
Ainsi, le fait de déposer un couvercle hermétique sur le conteneur après défournement conduit à cette abominable résultat :

Ce phénomène ne se produit qu'avec du bronze blanc car c'est l'alliage le plus sensible à la carburation. Lorsque la carburation est très puissante, cela entraîne une exsudation de la phase liquide : le métal fusionné sort de la matrice et perle en surface... la pièce perd toute sa solidité en quelques instants et prend une horrible couleur terne. Si on cuit dans le charbon un objet non délianté, on a toujours ce phénomène d'exsudation.

Nous avons donc modifié la notice de cuisson en conséquence : Une fois défourné, le conteneur ne doit pas être recouvert hermétiquement ! Après défournement, pour éviter la combustion lente du charbon encore incandescent, il reste toujours la possibilité d'y verser du charbon froid ou de déposer le conteneur sur une casserole en cuivre...c'est très efficace !  Very Happy
avatar
Jérémie

Messages : 1847
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par frannyz le Sam 4 Jan 2014 - 13:19

bonjour,
pourquoi Dans une casserole en cuivre ? si je l epose dans un saladier en inox ou sur une plaque de marbre, quelle est la différence dans ce qui se passe
avatar
frannyz

Messages : 686
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 67
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par Farida le Sam 4 Jan 2014 - 15:10

C'est une question de conductivité thermique.
Un métal conducteur est également un métal dissipateur.
Les meilleurs dissipateurs sont l'or, l'argent et le cuivre.
La casserole en cuivre joue le rôle de super refroidisseur et permet donc un refroidissement accéléré. Une casserole en cuivre absorbe 15 fois plus vite l'énergie qu'une casserole en inox.
Pour des questions de coût et de poids, l'aluminium est aussi beaucoup utilisé dans la dissipation thermique industrielle (processeurs, moteurs...)

Voici quelques valeurs de conductivités thermiques :

Argent 418
Or 317
Cuivre 390
Aluminium 237
Acier inox 18/10 26

infos sur wiki :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conductivit%C3%A9_thermique

_________________
Admin / Créatrice de Météor Clay.
En aidant les autres à réussir, on assure son propre succès !

Gamme Premium mono cuisson sans déliantage
Gammes Météor Classique et UF
Déliantage four domestique et sur gazinière
Glass clays intenses, opal et pastel
Four M20 / M40 / M40 Cloud / Prometheus RMP8 ancien Pro-1
Four Enitherm 64 litres (pour la céramique)
avatar
Farida
Admin

Messages : 1461
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40
Localisation : Nord

http://meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par frannyz le Sam 4 Jan 2014 - 19:53


jusqu'ici je posais dehors sur la terrasse mon container chaud sur un vieux plateau de cuisinière recouvert d'un saladier en inox a l'envers .
donc maintenant plus de saladier à l'envers , et si je pose le container dehors toujours sur ce plateau (c'est pour le transport) mais sur une grille surélevée pour que de l'air passe en dessous ?
avatar
frannyz

Messages : 686
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 67
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par Jérémie le Sam 4 Jan 2014 - 22:07

Si c'est du bronze doré ou du cuivre que tu défournes, tu peux garder ton protocole de défournement à l'étouffée au saladier inox retourné. Si c'est pour du bronze blanc, si tu n'as pas de casserole de cuivre, tu peux poser le conteneur sur une vieille brique. Dans tous les cas, la grille n'est pas le meilleur choix, car le refroidissement serait allongé : l'air est un très bon isolant !
avatar
Jérémie

Messages : 1847
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par inari le Mar 7 Jan 2014 - 12:15

Mes pièces foirées type antique me font penser à ton "abominable résultat" avec couvercle hermétique, en 10x pire.

Un autre piste.

J'ai l'impression que tout ce que je faisais avant était faux...
avatar
inari

Messages : 117
Date d'inscription : 15/11/2013
Age : 34
Localisation : paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par frannyz le Mar 7 Jan 2014 - 14:15

"l'air est un très bon isolant !" sur ma terrasse face à la mer, pas vraiment ici on est comme sur le pont d'un bateau 10km en mer
avatar
frannyz

Messages : 686
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 67
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Corrosion par carburation

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum