Derniers sujets
» Temps de cuisson pour Bronze blanc UF avec four programmé
par Jérémie Aujourd'hui à 20:28

» Delight paper clay pour faire des formes creuses
par frannyz Aujourd'hui à 17:19

» Iere utilisation four M40
par Jérémie Hier à 21:54

» Gamme Premium basse température
par Jérémie Sam 16 Déc 2017 - 17:30

» new entry... dall'Italia
par Claudia A Dim 10 Déc 2017 - 13:57

» Problème de cuisson argent FYI 960 ?
par frannyz Jeu 7 Déc 2017 - 13:58

» Couvercle pour bronze doré ?
par frannyz Jeu 7 Déc 2017 - 13:55

» Campagne Crowdfunding
par Lune d'argent Mer 6 Déc 2017 - 6:14

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Tests sur la Aussie

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Emmanuelle.E le Mer 31 Aoû 2016 - 23:58

Merci Aya également pour ces retours sur la pate de bronze blanc Very Happy
avatar
Emmanuelle.E

Messages : 58
Date d'inscription : 06/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par ArmelleB le Lun 26 Sep 2016 - 15:53

J'en suis toujours à mes tests de cuisson et je me prends bien la tête car le liant est très difficile à brûler...  Mais bon, je pense avoir à peu près cerné le bon protocole, alors je poursuis mes tests.

Mais il est arrivé un truc qui m'interroge : j'ai fait une pièce test dont la cuisson m'a semblé satisfaisante. Le test de torsion était bon (j'ai roulé puis déroulé la pièce très souplement sans aucune rupture).
Pour voir jusqu'où je pouvais pousser la cuisson j'ai recuit ma pièce avec 10° de plus et elle est sortie pleine de bulles. J'en ai déduit qu'elle avait surcuit et que donc ma température précédente était la bonne.
MAIS quand j'ai fait un test de torsion sur cette pièce bullée pour voir sa réaction, elle s'est cassée en deux sans effort, ce qui n'a pas manqué de m'étonner : une pièce surcuite devrait être très dure, non ? Pourquoi a-t-elle cassé ?
Les bulles semblent pour certaines crevées, suggérant qu'il s'agit de bulles d'air... Pourquoi, alors qu'après la première cuisson il n'y en avait pas ?
J'ai martelé les bulles, il n'y parait plus rien et le métal n'a même pas cassé. Je ne comprends pas.

Voici le "avant/après" de ma pièce test :
avant : belle surface (les trous proviennent des marques de pinces parce que je l'ai bien martyrisée), bonne souplesse à la torsion.
après : les bulles (non, ce n'est pas une photo aérienne de la Lune  Razz ). La marque de cassure provient de mon test de torsion, que je n'ai pas poussé jusqu'au bout.




avatar
ArmelleB

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Jérémie le Lun 26 Sep 2016 - 16:43

C'est de la Aussie Gold Bronze ? C'est curieux cette surcuisson à si basse température ! Tu disais que la température proposée était de 775°C... pour le cas de surcuisson, tu as opté pour 785°C ?

Quand j'ai des pièces surcuites comme sur ta photo, la solidité est maximale, et même à la pince, c'est impossible à casser. Ta cassure est donc très étonnante. Il restait peut-être du liant à l'issue du déliantage ?
avatar
Jérémie

Messages : 1885
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par ArmelleB le Lun 26 Sep 2016 - 17:19

C'est du bronze doré Aussie et j'ai cuit la pièce à 770 la première fois pendant 2 heures, plus la montée en température très lente. Donc cuisson très longue et apparemment réussie puisque le test de torsion est bon.
L'explication du liant restant dans la pièce serait envisageable, me semble-t-il, si je n'avais pas déjà pu tordre la même pièce sans dommage après une cuisson à 770. C'est ça qui est étrange. A 770 degré elle se tord sans rompre et recuite à 780 elle bulle et elle casse !
avatar
ArmelleB

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par ArmelleB le Sam 17 Déc 2016 - 10:02

Je pense avoir enfin trouvé un protocole fiable pour la Aussie Smile
En fait le problème venait entièrement du deliantage, ce qui faussait ensuite tous mes tests : comme je croyais mon deliantage réussi alors qu'il ne l'était pas, je pensais que ce qui péchait, c'était la température de cuisson, si bien que je me suis dans un premier temps acharnée sur elle alors que ce n'était pas la bonne direction. Quand, enfin, j'ai compris deux choses - que le déliantage est assez difficile (long, à température élevée et avec une rampe très lente) et que, même si elle est sèche depuis des semaines, il faut impérativement re sécher la pièce avant de la cuire - j'ai réussi mes cuissons.
Donc voici le protocole de déliantage que j'ai utilisé : rampe 550, température cible 570-580 pendant 50 minutes.
Pour la phase 2, le fabriquant préconise 775 degrés pendant deux heures pour les trois couleurs (gold, Ruby et Désert Sun) mais c'est très insuffisant.
Il faut encore que j'affine les tests pour la gold mais je pense que la témperature devrait se situer aux alentours de 800-810 degrés.
Pour la Ruby, la température cible est de 830 degrés (je pense qu'elle pourrait supporter encore plus, mais là encore il faut que je refasse quelques tests).
Pour la Desert, je n'ai pas encore fait l'essai mais ce sera largement plus.
Dans tous les cas on est bien loin des 775 degrés, lesquels sont très largement insuffisants puisque les pièces cassent sans aucun effort à cette température. Je veux bien qu'il y ait des variations de température d'un four à l'autre mais 75 degrés d'écart, ça commence à faire beaucoup Wink

Pour le reste, je maintiens mes premières impressions sur la pâte : elle est très fine et douce au toucher, peu salissante, très agréable à sculpter - son défaut principal étant qu'elle a tendance à s'affaisser pour les objets en volume lorsqu'elle est très fraîche - et je continuerai à l'utiliser, c'est sûr.

Mais, pendant mes essais, je n'ai cessé de me dire que la Meteor est quand même drôlement bonne fille - oserai-je dire "bonne pâte" ? Smile Smile - parce qu'elle se plie vraiment à tout ce que je lui demande sans jamais se plaindre ni me faire de coups tordus, sans chichis, elle est véritablement ultra fiable et simple à la cuisson et je voulais dire en conclusion que, vraiment, Farida et Jérémie, vous avez fait là une merveille de pâte Smile
avatar
ArmelleB

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Farida le Sam 17 Déc 2016 - 10:46

Merci pour ce retour très détaillé et pour tes compliments sur la doré UF.

Tu as parlé de tes observations à Roslyn Bailey ?

_________________
Admin / Créatrice de Météor Clay.
En aidant les autres à réussir, on assure son propre succès !

Gamme Premium mono cuisson sans déliantage
Gammes Météor Classique et UF
Déliantage four domestique et sur gazinière
Glass clays intenses, opal et pastel
Four M20 / M40 / M40 Cloud / Prometheus RMP8 ancien Pro-1
Four Enitherm 64 litres (pour la céramique)
avatar
Farida
Admin

Messages : 1471
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40
Localisation : Nord

http://meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par ArmelleB le Sam 17 Déc 2016 - 11:18

Oui j'en ai parlé. Mais d'une part ce n'est pas très simple en anglais mais, surtout, je me heurte à une incompréhension totale au sujet de leurs conclusions. Il y a des choses que je ne comprends pas du tout, comme par exemple le fait que si la pâte est cuite deux heures à 775 elle est bien frittée dans leur four (un Paragon d'un autre modèle que ceux qu'on a ici) alors que si elle est cuite à 830 au delà d'une demi heure, elle est surcuite... Je ne comprends pas du tout comment c'est possible.
avatar
ArmelleB

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Jérémie le Sam 17 Déc 2016 - 14:40

Les confusions viennent du fait qu'il y a eu une simplification extrême des températures de cuisson.

Le groupe "medium FIRE" contient :
Desert sun
Ruby
Gold Bronze
Antartic Sand
Antartic Moonlight

Une cuisson à 770°C est proposée pour toute cette série

Le deuxième groupe High Fire contient :
Copper
Snow White Copper
Golden Brass
Brass Pink
Brass Vintage

Avec une cuisson à 950°C proposée pour cet ensemble.

Cette simplification n'est pas le reflet de la réalité. Dans la pratique, les températures de cuisson de ces pâtes sont toutes différentes. Ces groupes ont été créés pour aider les personnes travaillant en "mixed media" (= plusieurs couleurs sur le même bijou, avec cuisson simultanée).

Quand une pâte est cuite seule, le regroupement n'a plus de sens. Il faut éviter de cuire un bronze rose à la température d'un bronze blanc (et inversement).

Les problèmes seront encore plus nets avec les High fire : la température de 950°C est trop haute pour la gamme des laitons. A cette température, il y a inévitablement une dézincification du laiton avec un dégagement de fumée blanche toxique ! Et pour le White Copper (qui contient du nickel ! cela ne semble pas indiqué), la température de 950°C est insuffisante, à moins de faire un palier de 5 ou 6 heures...

Pour comparaison, les températures de cuisson des pâtes de Bill Struve sont infiniment plus précises, avec des tableaux prenant en compte le temps de cuisson : ici pour le White copper :



avatar
Jérémie

Messages : 1885
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par ArmelleB le Sam 17 Déc 2016 - 15:59

Je suis tout à fait consciente que les températures préconisées ne sont qu'un argument de vente. Mais, la, aucune des pâtes ne cuit à cette température en réalité. Et je ne parle même pas de bronze blanc.
Mais que penses-tu de ce bronze qui fond à 830 lorsqu'on le cuit pendant plus d'une demi-heure ? Je suis perplexe. J'ai cuit le mien (Ruby) pendant deux heures à cette température sans problème, et je suis sûre que je pourrais le cuire 5 heures de plus sans dommage ...
avatar
ArmelleB

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Jérémie le Sam 17 Déc 2016 - 18:17

En fait, le temps n'a pas d'influence sur la fusion !

Lorsqu'on laisse une pâte cuire plusieurs heures, on agit sur la "diffusion". La diffusion est une sorte de réassemblage des atomes possible à toutes les températures (mais plus efficace si la température est élevée).

Quand une pâte est surcuite à 830, c'est que son point de fusion est atteint. Une fois ce point atteint, il ne faut quelques secondes pour que l'objet fonde et devienne irrécupérable.

Si on reste quelques degrés en dessous, par exemple 820°C, on peut laisser l'objet des milliers d'heures sans risquer la fusion. La solidité sera maximale !

Dans la pratique, un bronze doré à 820°C a une partie solide mélangée à une partie liquide (le vrai mot scientifique est phase liquide/phase solide). En dépassant 830°C, on risque la fusion intégrale, avec plus du tout de phase solide. Il y a donc perte de forme, bulles etc...

La diffusion est plus facile à comprendre pour un cuivre pur ou un argent pur. Avec ces pâtes, il ne se produit aucune fusion. Le point de fusion existe mais on ne l'atteint jamais. Le cuivre ou l'argent restent solides, jamais pâteux.
On a donc une pure cuisson par diffusion. Avec ces pâtes, là aussi, on pourrait cuire mille heures tant qu'on reste sous les 962°C pour l'argent et 1064°C pour le cuivre.

A priori, la pâte Aussie Copper (groupe High fire) est une pâte de cuivre pur qui ne fait intervenir que le processus de diffusion. C'est sans doute la seule pâte de métal pur de Aussie.

La pâte Aussie Ruby est un bronze rose, donc un alliage. L'étain doit être situé entre 5 et 10% (le reste étant du cuivre). Cela donne un point de fusion proche de 900°C.

En conclusion, le temps de cuisson ne conduit jamais à une surcuisson. C'est la température uniquement qui est à prendre en compte.
Le temps de cuisson long n'agira que sur la solidité !

A noter également, le processus de fusion et de diffusion entraînent tous les deux un retrait (rapprochement et soudure des particules de métal).

J'espère que mes explications sont compréhensibles ! Razz
avatar
Jérémie

Messages : 1885
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 40

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tests sur la Aussie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum