Derniers sujets
» Une imprimante 3D à pâte de métal !
par Jérémie Ven 13 Juil 2018 - 17:28

» bronze doré et béton
par Celine Gaspard Jeu 12 Juil 2018 - 21:32

» moule en silicone liquide, quel séparateur utiliser ?
par Jérémie Jeu 12 Juil 2018 - 21:21

» probleme de cuisson bronze dore classique
par Jérémie Mar 10 Juil 2018 - 19:45

» TUTO : Fabrication d'une spatule de mélange
par Patrick86 Jeu 5 Juil 2018 - 15:16

» Problème de cuisson sur bronze rose UF?
par ArmelleB Mar 3 Juil 2018 - 23:10

» matériel en vente
par MarieLbr Jeu 28 Juin 2018 - 21:05

» Oxydation très rapide - pâte de bronze
par Jérémie Lun 25 Juin 2018 - 22:03

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Fusion du métal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Fusion du métal

Message par Patrick86 le Mar 17 Avr 2018 - 16:29

Bon, je ne sais pas trop quoi faire, en effet je vous ai parlé des problèmes de démoulage des pièces 3D, et même si depuis le début j'ai obtenu des améliorations significatives, je ne suis toujours pas satisfait des résultats
Le séchage dans les moules ne se fait que si on enlève au moins une valve, mais il y a toujours à ce moment là des arrachements de pâte qui m'obligent à de longues heures de reprise, et ça commence à devenir vraiment galère de refaire ce qui a déjà été fait

Ce qu'il faudrait c'est trouver une sorte de durcisseur à mélanger à la pâte pour qu'elle ne se déforme pas au démoulage, la technique de la congélation dans le moule fonctionne parfaitement, mais en quelques instants après le démoulage la pâte se transforme en une bouse informe et presque liquide

Donc j'en suis arrivé à me demander si je ne devrais pas passer à la cire perdue, et fusion du métal, car la cire à au moins l'avantage de refroidir dans les moules, et donc de se démouler facilement sans reprise, ou avec un minimum d'ébavurage

ça me fait suer (pour ne pas dire autre chose) mais si j'arrivais à maîtriser parfaitement la phase de démoulage, la pâte serait quand même la technique la plus simple à mettre en oeuvre, et sans aucun doute la plus rapide

Grosse phase de découragement et de perte de moral No


Patrick86

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par ginette la dosette le Mar 17 Avr 2018 - 18:59

a ben non !!! 

pas de perte de moral !!  pale

allez des "zondes pozitives" pour toi !! 



que la force soit avec toi !!! tu va trouver une soluce !! 

si ça peut te rassurer !! 3 jours que je cherche des plans ou photos (suffisamment détaillées pour pouvoir mesurer sur écran et traduire par règle de trois !! )
mais rien ! que dalle ! nada !!  Laughing
donc j'y retourne !!  

je l'aurais un jour, je l'aurais !! 
allez courage l'ami, 
;o)
avatar
ginette la dosette

Messages : 68
Date d'inscription : 15/03/2018
Age : 43
Localisation : olonne /mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Jérémie le Mar 17 Avr 2018 - 22:26

Pour tes problèmes de démoulage, rassure-toi, il y a des milliers de solutions, et tu as de la chance, il faut juste en trouver une. Wink

Par exemple, sur la résine polyuréthane, j'ai remarqué que lorsqu'elle avait un fini miroir, la pâte adhère super fort et j'ai des arrachements. Mais, avec un passage d'un abrasif léger, on se rend compte que la pâte n'adhère plus au moule.

Cela montre que parfois, le démoulage parfait peut être atteint sans trop de soucis. Même huile de démoulage, même consistance de pâte, même matière de moule, même forme... juste un coup d'abrasif pour éviter l'effet ventouse. Si mes souvenirs sont bons, tu utilises du siligum, et cela me paraît malheureusement idéal pour générer l'effet ventouse et créer des arrachements.

Un autre exemple : Si on essayer d'étaler une boule de pâte sur une vitre en verre super lisse... même avec de l'huile, l'adhérence sera incroyable. Sur un verre dépoli, le démoulage sera plus facile. Idem pour les plastiques. J'ai déjà passé des plastiques au papier abrasif pour les rendre moins adhérents. J'ai aussi remarqué que les plastiques à texture grainée des pochettes plastique était naturellement peu adhérents...

Les démoulage met en oeuvre des processus physiques (forme, texture) et chimiques (hydrophilie, lipophilie etc..). Si tu peux, essaye de tester des surfaces plus mate, et peut-être plus dure ?

Un coup d'aérogommage léger à l'intérieur d'un moule pourrait faire des miracles à mon avis (peut être pas avec du siligum, je ne sais pas trop comment il réagit à ce type de traitement, mais c'est à voir). Pour ceux qui ont un rock tumbler (tonneau à polir), il est aussi facile de dépolir en mettant du sable à la place des aiguilles !

En passant à la technique de la cire perdue, tu risques de perdre du temps à préparer les canaux en cire pour l'arrivée du métal, et les évents, et tout ça se remplira de métal qu'il faudra couper, meuler et retravailler dans un métal bien plus récalcitrant que lorsque tu travailles la pâte de métal molle ou sèche... sans parler du risque de perte de détail lié à un moule pas assez chauds, ou un métal qui durcit trop vite et laisse des cavités. Donc voilà, c'est plutôt la cire à temps perdu  Laughing Vive la pâte de métal. cheers
avatar
Jérémie

Messages : 2198
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Patrick86 le Mer 18 Avr 2018 - 8:35

Je sais que de passer à la cire perdue change de façon significative le process de fabrication et qu'il y aura des contraintes différentes

Le siligum est bien pour le démoulage des pièces plates en bas relief, j'ai pour projet un nouvel article que je vais décliner en plusieurs versions et qui se prêtera très bien à la pâte de métal, et sans doute serait difficile à réaliser en fusion

Mais les volumes 3D qui sont quand même quantitativement mes principales productions me posent trop de problèmes suite à ce fameux effet ventouse

Le fait de dépolir légèrement les moules est une idée bien loin d'être idiote (merci Jérémie pour cette approche nouvelle) sans doute pas envisageable avec du siligum, mais avec des résines, polyuréthane ou themo-durcissable genre Plastiform qui sont rigides et doivent pouvoir recevoir un traitement léger à l'aéro-gommeuse, ce que je vais essayer rapidement

L'idéal serait quand même de trouver un moyen de faire sécher la pâte dans des moules complètement fermés

Une chose est sûre, il faut que je trouve rapidement une solution

Patrick86

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Jérémie le Mer 18 Avr 2018 - 12:12

Tu peux aussi faire des moules en pâte polymère (type FIMO), j'en ai beaucoup utilisé pour faire des moules à pâte de métal par le passé, et ça ne colle pas beaucoup quand c'est finement graissé.

Ces pâtes sont composées de particules de PVC rendues molles et collantes avec du plastifiant. Le plastifiant s'évapore ou plutôt se dégrade à la cuisson.

avatar
Jérémie

Messages : 2198
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par ArmelleB le Mer 18 Avr 2018 - 14:11

Le problème des moules durs c'est la difficulté au démoulage, justement, tandis qu'un moule souple évite de casser la pâte quand on la démoule.
Je ne vois pas du tout à quel effet ventouse vous faites allusion. La pâte sèche se détache très facilement du siligum et le démoulage valve par valve est en fait à chaque fois identique à celui d'un bas-relief...
avatar
ArmelleB

Messages : 2958
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Patrick86 le Mer 18 Avr 2018 - 15:28

Armelle, dans un moule 3D, la pâte ne sèche pas (souple ou pas) il faut enlever au moins une première valve pour que l'eau s'évapore, et lorsque le sujet est fort en relief chaque valve est très difficile à enlever, même la première car il y a arrachement de matière
Et si on arrive à enlever la première valve sans trop de dommage il faut attendre des jours pour que l'ensemble sèche correctement pour un démoulage satisfaisant, mais jusqu'à présent je galère, mais promis juré craché, si je trouve la solution, je vous en fais part sur ce forum

Donc l'idée de Jérémie est intéressante, mais il faudra revoir le partage des différentes valves avec des angles de dépouilles plus élaborés que pour un moule souple type siligum


Patrick86

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par ArmelleB le Mer 18 Avr 2018 - 16:52

Oui, je sais, tu l’as déjà expliqué. Mais remplacer ton moule dur par un autre moule dur t’apportera quoi au niveau de la facilité de démoulage ? Et je ne comprends pas l’effet ventouse que je n’ai jamais constaté. C’était juste les questions que je posais Wink
avatar
ArmelleB

Messages : 2958
Date d'inscription : 12/11/2013
Localisation : Vendôme

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Patrick86 le Mer 18 Avr 2018 - 17:52

ArmelleB a écrit:Oui, je sais, tu l’as déjà expliqué. Mais remplacer ton moule dur par un autre moule dur t’apportera quoi au niveau de la facilité de démoulage ? Et je ne comprends pas l’effet ventouse que je n’ai jamais constaté. C’était juste les questions que je posais Wink

J'ai utilisé comme tu me l'as suggéré du siligum, la souplesse de la matière est très bien pour le démoulage de pièces en bas reliefs car il n'y a qu'une valve et donc la matière sèche dans le moule, et il n'y a pas d'effet ventouse avec de la pâte sèche

Dans le cas d'un moule 3D, ce même moule est formé de plusieurs valves plus ou moins complexes suivant le sujet, et il est complètement fermé, donc la pâte ne sèche pas, et si par bonheur on arrive à enlever une première valve, ce n'est pas sans dégâts car la pâte n'étant pas sèche fait ventouse sur le moule, et donc provoque des arrachements

Le fait que le moule soit lisse augmente cet effet de ventouse, l'idée de Jérémie est de dépolir l'intérieur du moule par un sablage léger pour supprimer ce foutu effet ventouse de la pâte molle, mais pour cela il faut oublier la souplesse du siligum et revenir à une matière dure qui supportera le passage à l'aéro-gommeuse

Donc dans la théorie, j'adhère (sans jeu de mot et contrairement au moule) à la théorie de Jérémie, encore faut il la valider par un essai réel Wink

Patrick86

Messages : 262
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Jérémie le Mer 18 Avr 2018 - 19:25

Une autre piste : appliquer une charge au siligum, un peu comme dans la vidéo transmise récemment en lient par Ginette (recette du silicone + maïzena). Le but serait de modifier l'aspect de surface du siligum après la prise. Cela deviendra un silicone microporeux à cellule fermée. Le mieux est d'obtenir des cellules ouvertes.

Les planches de pro-lab 65 sont intéressante car micro-poreuses à cellules ouvertes. L'huile appliquée en surface traverse à long terme la totalité de l'épaisseur de la planche. Malheureusement, je ne connais pas la technique pour en couler (elles sont coulées en usine puis découpées en planches). C'est la même technique que la mousse phénolique verte qui sert à planter les fleurs séchées (à la base, c'est une résine coulée avec un agent moussant).

La mousse polyuréthane en bombe, vendue pour l'isolation est intéressante mais bien trop poreuse (trop d'agent moussant). Sa densité est trop faible sans doute, mais ce n'est pas sûr.

Il y a aussi la pâte à bois, mais en général, la colle employée est vinylique. Après séchage de la pâte à bois, la colle peut gonfler, blanchir et se fragiliser si l'humidité est trop forte. Peut-être qu'une colle à bois "marine" pourrait être employée dans le cas d'une recette maison avec fibres de cellulose arbocell.

Enfin, je pense aux moules en plâtre ou en terre-cuite. Après la prise/cuisson, ces matériaux restent poreux et peuvent être gorgés d'huile de paraffine.

Il devrait être possible de faire une valve dans une matière (celle qui sera enlevée en premier) et le reste des valves dans une autre matière (par exemple du siligum pur).
avatar
Jérémie

Messages : 2198
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fusion du métal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum