Derniers sujets
» Fabrication d'un four 7 litres
par Jérémie Hier à 12:44

» Cherche four prometheus pro-1
par Belland Sophie Ven 25 Mai 2018 - 21:07

» Masterclass avec Clément Marquaire!
par Jérémie Ven 25 Mai 2018 - 10:00

» Plique à jour dans un four céramique
par Celine Gaspard Sam 19 Mai 2018 - 19:47

» Les retraits et leurs contraintes
par Patrick86 Ven 18 Mai 2018 - 7:52

» Bonjour de Nice by dadoudenice
par frannyz Lun 14 Mai 2018 - 1:38

» UN FOUR FUSING MICRO ONDE A MOINS DE 20 EUROS
par karineblue49 Ven 11 Mai 2018 - 13:33

» Comme promis, "la Ginette 2"
par ginette la dosette Ven 4 Mai 2018 - 17:50

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mai 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      



Conservez et partagez l'adresse de Le forum Météor Clay sur votre site de social bookmarking


Fabrication d'un four 7 litres

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Jérémie le Dim 13 Mai 2018 - 18:39

De mon côté, je viens de tester la cuisson du verre dans mon four 7 litres et ça marche ! Razz
La montée en température a été rapide car j'ai fermé le four dès le début. Après moins d'une heure de chauffe, j'ai obtenu les 790°C nécessaires (mesurés à la sonde) et j'ai coupé le four.

Au défournement, j'ai été surpris de ne voir aucune différence avec les fours M40, la température est beaucoup plus homogène que prévu. Pas de zones avec du verre surcuit ou sous cuit. Pas de tâches jaunes non plus (à part quelques points isolés pas plus gros qu'une tête d'épingle (minuscules grumeaux de liants mal mélangés). La taille du four n'est donc pas un obstacle à la cuisson de la pâte de verre. Pour le fusing traditionnel, je n'ai pas testé mais il n'y a aucune raison que ça ne fonctionne pas.

Par contre, le support reste important pour cuire la glass clay : les galettes de Fire Clay se révèlent indispensables à mes yeux pour cette application. Comme mon four est carré, je vais sans doute réaliser des plaquette carrées. J'ai même réussi à faire des empilement de galettes de Fire Clay sans problème, cela permet d'exploiter le volume du four. Une cuisson à 3 étages est possible : il faut juste veiller à garder le même axe vertical pour les supports. Si un plot se situe dans le vide, le poids pourrait entraîner de la casse. Après cuisson, je n'ai eu aucune perte ni dans le verre ni dans les galette. Pas une seule fissure...

J'ai pris une photo de l'installation avant cuisson :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Jérémie

Messages : 2160
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par frannyz le Lun 14 Mai 2018 - 1:22

mon vieux naber de 3l est à 900w , il monte à 1100 mais pour ne pas fatiguer ses résistances et son électronique qui ont 45 ans (acheté en 73) je ne l'utilise que pour le bronze jusqu'à 830. Pour le cuivre c'est le M40. en tout cas ton four est interessant
avatar
frannyz

Messages : 772
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 68
Localisation : Saint Pierre Quiberon

http://www.breizh-bijoux.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Patrick86 le Lun 14 Mai 2018 - 8:38

Jérémie a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon oeil inquisiteur et suspicieux Suspect m'amène à me poser des questions, à savoir :

1) tu nous dis plus un peu avant qu'il vaut mieux utiliser des transformateurs toriques alors que sur la photo (à droite) ils ne sont pas plus toriques que moi No
2) je suppose que tu utilises de la barre inox pour faire les résistances, mais de quel diamètre et comment détermines tu la longueur de ces mêmes résistances par rapport à la puissance de tes transformateurs ?
3) ou peut on trouver ce genre de barres d'inox ?
4) Comment calcules tu le nombre de torsades sur les résistances et leurs dimensions ?
5) pour la sonde de température je suppose que tu fais un petit trou dans une brique pour laisser juste le passage de la tige de sonde
6) fais tu des relevés de températures suivant des top temps déterminés ou laisses tu la sonde en permanence branchées, si oui cela ne risque t'il pas d'endommager la sonde ?

Il y aura sans doute encore mille et une questions à suivre

J'ai commandé la sonde qui doit arriver d'un jour à l'autre, je suis toujours à la recherche d'un récipient en inox d'environ 200 x 80 ou 100 x prof 60 (pas si facile à trouver) et c'est en fonction de ce récipient que je déterminerai les dimensions de mon futur four

Patrick86

Messages : 239
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Jérémie le Mar 15 Mai 2018 - 12:42

On peut utiliser tous les types de transformateurs 12V qui existent.
Au départ, j'ai récupéré les transfos électroniques d'anciens M40 et j'étais donc en 100% électronique.. En ce moment, j'ai 4 transfos électroniques et 2 transfos toriques. Rien n'empêche de panacher les types de transfos.
Dans la journée, je vais passer en 100% torique pour gagner en puissance et en fiabilité. J'ai un peu attendu car je voulais tester la cuisson du verre avec une puissance "basse" globale de 1100W. Avec du 100% torique, je vais être autour de 1600W : la montée en température sera bien plus rapide. Cela dit, on peut moduler la puissance du four en ne branchant qu'une partie des résistances (4 sur les 6 en gardant une symétrie, c'est important : 2 à gauche et 2 à droite).

Pour les résistances, ce n'est pas de l'inox mais un alliage de nickel/chrome (80% de nickel et 20% de chrome). Cet alliage 80/20 est intéressant car il permet d'utiliser librement un transfo torique ou électronique. Dans le cas de l'utilisation d'un fil kanthal, les transfos électroniques  (= alimentation à découpage) ne fonctionnent pas à cause de la haute fréquence du courant en sortie. La raison est que le kanthal est un alliage magnétique composé en partie de fer, et que le courant passe mal (effet d'hystérésis magnétique). L'inox 18/10 a l'avantage d'être amagnétique et supporte l'utilisation des tranfos électroniques. Par contre, le fil inox se dégrade rapidement à haute température et la résistance meurt vite : on peut observer 2 à 3% de perte de puissance à chaque cuisson (et plus si on cuit à 1000°C).

A ma connaissance, il n'existe pas de vente de fil 80/20 au mètre.... ou alors ce fil sera vendu à prix d'or, genre 10 euros le mètre pour une bobine de 50m (ce qui fait un investissement de 500€ !). Allow wire international propose ce type de vente au détail.

Comme je suis passé récemment à des transfos toriques pour mon usage personnel, le fil kanthal A1 pourrait devenir une solution. Je n'ai pas encore testé mais en théorie, ça va marcher. Le fil kanthal est beaucoup moins cher au mètre et surtout plus facile à trouver. Il faut juste acheter la bonne section de fil : 1,6mm de diamètre pour avoir une résistance adéquate (1 ohm environ). A vérifier car je ne connais pas par coeur la résistance au mètre des alliages de kanthal (et qui dépend aussi de la section du fil). Ce n'est pas le nombre de torsades qui compte mais uniquement la longueur du fil (un mètre ici).

Mais ne t'embête pas avec les considérations sur la résistance : comme je le disais il y a quelques jours, je t'offre les résistances. Je peux même te les câbler sur des transfos électroniques (ça tombe bien, je vais en récupérer 4 aujourd'hui qui sont actuellement en fonction sur mon "Météor M7").

Concernant le trou pour la sonde, oui, il est minuscule. Ma sonde est super fine, ce qui lui permet d'avoir une faible inertie thermique d'ailleurs. Un trou de 2 mm de diamètre suffit pour elle.

Je laisse la sonde branchée en permanence... ça l'abîme mais si peu ! Pour les four régulés, la sonde est branchée en permanence et dépasse dans la chambre de chauffe durant toute la vie du four. Pour tuer une sonde, il faut le faire... je n'ai jamais vu de sonde K morte. Elle doit être aussi résistante à l'oxydation que la résistance, avec l'avantage de ne pas être un élément chauffant, donc au final, elle monte au pire à 1000°C.
N'hésite à pas à me poser d'autres questions, comme souvent, les réponses pourront servir à d'autres personnes qui consultent le forum !  Very Happy


Dernière édition par Jérémie le Mer 16 Mai 2018 - 9:39, édité 1 fois
avatar
Jérémie

Messages : 2160
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Patrick86 le Mer 16 Mai 2018 - 9:27

Boudiou !!!! Il en connait un rayon le gars affraid

Bon, j'ai essayé de suivre, mais il est venu à bout de ma "résistance"

Mais bon, je crois quand même avoir compris le principal (ce qui n'était jamais le cas au lycée) lol!

Bon de toute façon je n'ai pas encore trouvé le récipient inox adéquat, ni reçu ma sonde commandée il y a quelques jours

En tout cas, un immense merci Jérémie pour ta disponibilité à donner des informations pour des ignares tels que moi, mais j'apprends, si, si, j'appends doucement Suspect

Patrick86

Messages : 239
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Jérémie le Mer 16 Mai 2018 - 9:41

Travailler sur les fours, ça fait chauffer aussi le cerveau ! Razz
De mon côté, je suis passé hier en 100% torique pour mon four de 7 litres.
J'ai testé le four avec une cuisson de verre (avec 4 piles de 3 galettes de Fire Clay). Je suis monté à 800°C en 40 minutes.
Le résultat a été mitigé, car la température dans le four n'a pas été très homogène. Les objets placés en bas sont les moins cuits, dont certains même sont restés mats. Mais le plus embêtant, c'est que j'ai eu quelques pièces avec du liant mal brûlé. Du coup, décoloration noire et gonflement (car le liant brûle toujours vers la fin mais les gaz de combustion sont piégés dans le verre).

Voici ce que ça donne en image :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
La bulle se forme toujours côté résistance.

Cette mauvaise combustion du liant est causée par 3 facteurs ici :
- Grande quantité d'objets en pâte de verre, donc beaucoup de liant à brûler
- Vitesse de montée trop rapide
- Pas de trou d'aération (couvercle fermé, sans regard, pendant toute la cuisson).

Ces trois facteurs simultanés on aggravé le problème. Une légère ouverture du four aurait sans doute optimisé le déliantage.
La prochaine fois, je serais plus lent pour la montée en température du verre. Pour baisser la puissance et retrouver une meilleure homogénéité de température haut/bas, je brancherai 4 résistances sur les 6 (les 2 résistances du haut ne seront jamais branchées pour la cuisson du verre, ou alors juste branchées pour les 100 derniers degrés de 700 à 800°C).

Le gain de puissance reste très positif, car "qui peut le plus peut le moins". J'ai maintenant 1600W (comme prévu) ce qui sera suffisant pour atteindre 1100°C sans attendre 3 heures. Ce sera très utile pour cuire des galettes de Fire Clay, et peut-être même cuire du grès !  cheers

EDIT :
Je viens de me rendre compte que ces nouvelles conditions avaient entraîné la formation d'une tâche jaune. Lorsque ces tâches sont étendues comme sur la photo (cela peut même couvrir la quasi totalité de la pièce dans le pire des cas !), cela provient d'une chauffe trop rapide et non d'un problème de grumeau de liant. Ces "grosses" tâches se forment presque toujours au contact du support. Ici, cela n'a touché qu'un seul objet :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Je ne comprends toujours pas le processus de formation des grosses tâches jaunes. Je sais par contre forcer le problème : Des tâches rouilles énormes apparaissent sous les objets et parfois en partie dessus lorsque la chauffe est rapide et située préférentiellement sous l'objet cuit. C'est ce cas de figure qui se produit nettement dans les fours Prometheus Pro7 et dans mes fours expérimentaux à chauffage par le dessous.
avatar
Jérémie

Messages : 2160
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Patrick86 le Mer 16 Mai 2018 - 17:43

Bon, je n'ai pas tout compris, mais moi je ne suis pas là pour analyser les conditions de chauffe dans un four, je n'y connais strictement rien (à chacun son truc)

Quand j'aurai mon four, je ferai des mesures temps/température et donc je ferai un tableau dans le même genre que celui du M40 pour me donner une conduite à tenir, à partir de là je pense ne pas être déconnant !

Sonde de température pour four arrivée ce matin au courrier Laughing

Moi je vous dis qu'on va y arriver, à quoi, je n'en sais rien, mais on va y arriver

Patrick86

Messages : 239
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Jérémie le Jeu 17 Mai 2018 - 19:22

Pour la cuisson de la pâte de métal, le fait que le four chauffe dessus, dessous ou sur les côtés ne pose pas de problème. Tu peux donc dormir tranquille à ce niveau !
...et avec ta sonde, pas de risque d'erreur (il faudra veiller tout de même à être en mode Celsius et non Farenheit !)
avatar
Jérémie

Messages : 2160
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Patrick86 le Ven 18 Mai 2018 - 8:04

Celcius et Farenheit, oui, ce n'est pas vraiment la même chose, mais même si je n'y connais pas grand chose, ça je le sais quand même Suspect

Par contre la notice de la sonde, c'est de la daube, il y a quelques malheureuses lignes et en plus en anglicheuuuu !

Moi je vous dis que je ne suis pas aidé, autrefois je parlais parfaitement le Baoulé (dialecte de Côte d'Ivoire) mais franchement en quoi ça pourrait m'aider de lire le Baoulé pour déchiffrer la notice d'une sonde ? No hein, je vous le demande

Patrick86

Messages : 239
Date d'inscription : 19/12/2017

http://creation-art-pour-la-chasse.simplesite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Jérémie le Ven 18 Mai 2018 - 8:38

Tu devrais pouvoir utiliser ta sonde sans notice. A l'allumage, tu dois voir 19°C... ou la température ambiante... si tu vois 66, c'est en Farenheit. Toutes les autres touches sont des modes de mise en mémoire des valeurs de température max atteintes etc, ce n'est pas très important.
avatar
Jérémie

Messages : 2160
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 41

http://WWW.meteorclay.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fabrication d'un four 7 litres

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum